BFP bvba - Tel. (+32)(0)476 881 488 Home | Contact | Nederlandse versie

Biomasse chauffage pour entreprises

Il y a des locaux à chauffer dans de nombreuses entreprises. Le chauffage est très coûteux. Il est possible de réaliser des économies considérables.

Unités d'énergie et puissance:

Puissance: kcal/h (kilocalories par heure)

  • 1 kW (kilowatt) = 1.000 watts.
  • 1 kW = 860 kilocalories par heure.

Energie: kcal (kilocalories) kWh (kilowatt/heure) 

  • 1 kWh = 860 kilocalories.
  • 1 kWh = 3.600.000 joules = 3,6 MJ.

La chaleur de combustion.

  • 1 litre de mazout fournit environ 10 kWh de chaleur de combustion.
  • 1 mètre cube de gaz fournit environ 10 kWh de chaleur de combustion.
  • 1 kg de bois sec ou de pellets fournit environ 5 kWh de chaleur de combustion.
  • 1 kg de mischanthus fournit environ 5 kWh de chaleur de combustion.
  • 1 kg de charbon fournit environ 7 kWh de chaleur de combustion.

Une chaudière d'une puissance de 50 kW ou de 43.000 kcal/h consomme donc 5,55 litres de mazout par heure ou 11 kg de bois sec. La valeur de combustion du bois dépend beaucoup de sa teneur en humidité.

Contenu de chaleur.

  • Augmenter de 1°C la température de 1.000 litres d'eau nécessite 1.000 kcal ou 1,16 kWh.
  • Faire évaporer 1.000 litres d'eau nécessite 600.000 kcal ou 700 kWh.
  • Porter 5.000 litres d'eau à 70° nécessite: 5.000 x 70 = 350.000 kcal ou 406 kWh. Cela correspond à environ 45 litres de mazout à un rendement de 90% ou 100 kg de bois. Une chaudière d'une puissance de 50 kW y parvient en 8 heures environ.

La biomasse.

Ce combustible se compose d'un polymère de carbone et d'hydrogène et sa combustion produit du CO2 et de l'eau. Le CO2 est réabsorbé par des plantes en croissance par photosynthèse. Le processus est donc neutre en termes de CO2.

Une bonne chaudière à biomasse doit présenter les caractéristiques suivantes:

  • Economise du travail
  • Combustion primaire
  • Combustion secondaire
  •  Echangeur de chaleur, nettoyage de l'échangeur de chaleur
  • Sonde lambda: mesure l'oxygène restant dans les gaz de combustion
  • Température de la chaudière
  • Température des gaz de combustion
  • Haut rendement
  • Chambre de combustion appropriée (température, durée, turbulence)
  • Contrôlée par ordinateur
  •  Contrôle des gaz d'échappement (CO, NOx, température, particules, excès d'air)

Naturel, CO2 neutre, remplissage complètement automatique

Chaudière à pellets pour entreprises - biomasse

façon comme dans le temps, mais 100% régulation automatique, CO2 neutre.

Chauffage central à bûches - biomasse

naturel, CO2 neutre, remplissage complètement automatique.

Chauffage central à bois déchiqueté - biomasse